Notre mission : Améliorer la prise en charge des patients atteints d'insuffisance cardiaque ou de cardiomyopathie

L’insuffisance cardiaque

Et si s’était autre chose ?

Essoufflement non cardiaque :
Les causes non cardiaques d’essoufflement sont : une maladie pulmonaire avancée (insuffisance respiratoire), une surcharge pondérale importante (obésité), une hypertension artérielle non contrôlée, un manque de globules rouges transportant l’oxygène (anémie), la perte importante de la masse musculaire (sarcopénie), ou encore des problèmes nutritionnels affectant non seulement les muscles, mais également le tissu adipeux et squelettique (cachexie).
On peut ressentir un essoufflement anormal même en l’absence de cause organique, p.ex. en cas de troubles anxieux et/ou dépressifs.
Prise de poids non cardiaque :
Les causes non cardiaques de prise de poids sont généralement et le plus fréquemment les mauvaises habitudes alimentaires avec une consommation excessive d’aliments trop riches. Il y a aussi la sédentarité, le manque d’activité sportive. Bien sûr, la grossesse est une cause de prise de poids en général bien identifiée. Il y a aussi l’âge (ménopause), l’arrêt du tabac, les problèmes de thyroïde ou hormonaux, la dépression…
Œdèmes non cardiaques
Les causes de survenue d’œdèmes sont différentes selon le mécanisme : augmentation de la pression dans les veines, augmentation du volume sanguin circulant (comme dans la grossesse), augmentation de la perméabilité des veines, l’augmentation de la perméabilité capillaire (liée à la prise de traitement, la dénutrition ou cycliques avant la ménopause), l’insuffisance lymphatique. Dans ces cas, la consultation chez le médecin traitant ou chez le médecin spécialiste s’impose.
Fatigues non cardiaques
Les causes de fatigue (ou « asthénie ») sont nombreuses. Au premier rang par ordre de fréquence, il y a les difficultés d’endormissement, le manque de sommeil. Ensuite, les états dépressifs, surmenage ou burn-out. Les autres causes sont parfois dues à une alimentation déséquilibrée, une infection (virale ou bactérienne), les maladies hormonales, la grossesse, les pathologies neurologiques et les cancers… En cas de fatigue intense et prolongée, il faut consulter son médecin.